Jardin créole et rhumerie

Alors, hier plage donc aujourd'hui.... TERRE ! Vous suivez toujours ?
Et même mieux, on va aller se cultiver un petit peu !

Le jeudi, on part pour les hauteurs, plus précisément au domaine de la Grivelière. Après avoir emprunté une route assez chaotique (avec le panneau "obligation de klaxonner"), on arrive dans cet écrin de verdure avec une rivière en contre-bas. Sympa, mais on se dépêche, la visite guidée n'attend pas !
On passe tout d'abord par le jardin créole, à la découverte des fruits comme le jaque, le noni (le fruit le plus puant au monde, Isa & Jean-Mi ne vous diront pas le contraire) ou encore la christophine.
Pour que ce domaine totalement isolé puisse vivre en autarcie, sont aussi cultivées des herbes aromatiques et médicinales (Constipé ? Laissez massérer du romarin dans du rhum puis buvez ! Vous verrez, vous irez beaucoup mieux ! LOL). Le petit sentier nous mène aussi à la rencontre de fleurs comme le balisier, l'alpinia, le vanillier ou encore les pinces de crabe

Mais surtout on est là pour découvrir la fabrication du café ! Après avoir vu qu'un caféier ressemble à... un petit arbre lambda, tout rachitique, on déambule entre les bâtiments rénovés à l'ancienne pour comprendre les différentes étapes de la fabrication. Super intéressant ! Puis on visite la maison du maître toute retapée elle aussi, et on finira par la... DÉGUSTATION ! Aïe aïe aïe... Que ce soit le chocolat chaud (avec cannelle, muscade et tout le tralala bien sûr !) ou le café, un délice ! Rigolant
On fait le plein de ravitaillement, on retourne dans le jardin histoire d'en profiter un max et les aventuriers se remettent en route.

Isa & Jean-Mi font totalement confiance à Kil qui les emmène dans un endroit mystérieux. Enfin, vu le décor, ils se sont vite doutés qu'ils allaient attérir près de la rivière ! Et en effet, un petit chemin au milieu de la "montagne" si on peut appeler ça comme ça, les a menés à traverser des rivières (pas toujours facile !), à découvrir des bambous bien mastocs, les vaches-zébus, et enfin à pique-niquer au niveau d'un petit barrage. Et on continue jusqu'à la ravine Paradis, mais un peu de marche avant tout cela. Au départ le sentier était bien dégagé mais... c'était trop simple à notre goût, c'est pour cela que ça s'est compliqué un peu après ! On était dans la jungle, la vraie, on a enjambé des gros bambous, grimpé quelques rochers, admiré de magnifiques balisiers pour enfin arriver à la rivière. Une piscine naturelle ! Malheureusement, on était totalement à l'ombre, l'eau était... gélée, se jeter dedans n'était pas chose facile, l'un d'entre nous y a même renoncé (je tairais son nom mais ça commence par I et ça finit par "zabelle"). Et puis retour à la maison !

Peu de photos de la Grivelière, pour la simple et bonne raison que nous voulons garder un peu de surprises pour nos futurs touristes !

******************************************************************************************************************************************

Le lendemain, si vous suivez toujours, on va côté... TERRE ! Eh eh c'était un piège ! Kil ayant un petit coup de mou par rapport à son fucking méga herpès, on reste dans le coin, on va vister la rhumerie Bologne, à 5 minutes de chez nous !

Là aussi visite guidée, alors pour ceux qui ne savent pas le rhum est fabriqué à partir de canne à sucre, donc aperçu des champs et après direction l'usine. Très intéressant là aussi.
Et puis comme de coutume, on finit par la traditionnelle dégustation. Alors rhum blanc, ambré, vieux, industriel, agricole, chevalier St Georges, on se mélange vite les pinceaux ! On a aussi pu goûter le punch-cacao, le punch cerise pays et le jus de canne. Et forcément, ravitaillement là aussi pour emmener en métropole (pour les intéressés, le litre coûte trois fois moins cher ici).

Voilà ! Deux jours à faire fonctionner notre petit cerveau... Aller demain plage paradisiaque Cool

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×