Cuisine

Colombo de porc

Salut à tous, bande de petits gourmets !!

Aujourd'hui une recette typiquement créole : le colombo !

Le colombo est un mélange d'épices composé de : curcuma, cumin, coriandre, gingembre, poivre noir, fenugrec, clous de girofle, moutarde et fenouil (merci wikipédia Clin d'œil) qui se cuisine surtout en ragoût. On peut le préparer avec des dés de porc, du poulet, de dinde ou encore de chèvre ! En Guadeloupe, le colombo de chèvre s'appelle un colombo de cabri !

Ne disposant pas de chèvre, la recette qu'on vous présente ici se fait avec du porc. 

Pour réaliser la recette pour 4 personnes il vous faut :
- 700 g de dés de porc
- 4-6 piments végétariens
- 2 courgettes
- 2 carottes
- 2 oignons
- 1 aubergine
- 1 piment fort antillais
- 2 citron pays (ou citron vert)
- du persil
- de la ciboulette

Étape 1 : la marinade

Au moins une heure avant la cuisson, saupoudrez vos morceaux de viande de colombo. Répartissez bien l'épice sur toutes les surfaces de la viande. Ajoutez le jus d'un citron vert et laissez mariner.

Étape 2 : la rissolade

Épluchez vos carottes, coupez-les en rondelles épaisses (0,5cm).

Coupez les courgettes en dés, et l'aubergine en rondelles. Coupez les piments végétariens en rondelles. Épluchez les oignons et émincez-les.

Dans un grande cocotte, sur feu moyen, versez un fond d'huile d'olive et ajoutez les dés de porc sans le jus de citron. Lorsque ces derniers sont bien dorés, ajoutez les carottes et les oignons. Laissez mijoter quelques minutes, puis ajoutez les courgettes, l'aubergine et les piments végétariens.

Étape 3 : le ragoût

Après avoir laissé rissoler les légumes quelques minutes, couvrez d'eau et laissez mijoter 1h30 en remuant de temps et temps. Ajoutez le persil et la ciboulette, vous pouvez également ajouter un zeste de citron.

A mi-cuisson, ajoutez le piment fort antillais. Ne le coupez pas, ajoutez-le tel quel, en entier avec la queue.

Quelques minutes avant la fin de la cuisson, retirez le piment fort, et ajoutez le jus de la marinade ainsi que le jus du deuxième citron vert. Si la sauce est trop liquide, ajoutez une cuillère à soupe de farine ou de maïzena diluée dans du lait froid.

Colombo de porc

Servez chaud avec du riz. 

Bon appétit !

Beignets du mardi gras

ATTENTION ! SI VOUS TENEZ A GARDER LA LIGNE NE REALISEZ PAS LA RECETTE SUIVANTE.

Salut les petits amis !!

Comme vous l'avez remarqué (ou pas d'ailleurs), en ce moment la Guadeloupe est plutôt agitée, et pour cause, on arrive dans les jours gras !! Ici les jours gras ça commence le dimanche et ça continue jusqu'au mercredi, avec un top du top le mardi...gras bien sûr !!

A cette occasion on fait la fête, on mange des cochonneries et on se déguise... y compris au travail !

Super touriste !Florent va au travail...

Un article sortira prochainement sur le *MARDI GRAS*, alors on ne dira rien de plus ici. En revanche, étant donné qu'on est dans la rubrique "cuisine" il va s'agir de présenter ici une recette traditionnelle de Guadeloupe que toutes les mamies connaissent par cœur : les beignets des jours gras !

Pour préparer ces beignets il vous faut :

- 150 g de farine
- 250 ml d'eau
- 75 g de beurre (demi-sel ou doux, c'est comme on veut)
- un demi sachet de levure chimique
- 4 œufs
- 3 cuillères à soupe de sucre de canne
- 1 gousse de vanille ou quelques gouttes d'essence de vanille
- 1 zeste de citron pays (ou citron vert ça marche aussi)
- de la cannelle
- bien sûr du rhum (Bologne de préférence, blanc ou vieux ça n'a pas d'importance)
- et 1 litre d'huile pour la cuisson (ou une friteuse avec de l'huile)

Première étape : le bouillon

Faîtes chauffer l'eau dans une grande casserole, ajoutez la cannelle, le zeste de citron vert (et le jus pressé si vous voulez), l'essence de vanille (ou une gousse de vanille fendue dans la longueur) et le sucre de canne. Lorsque ça commence à bouillir, ajoutez le beurre en morceau.

Etape 1 : le bouillon

Deuxième étape : la pâte

Lorsque le beurre est bien fondu, baissez sur feu doux et ajoutez d'un coup la farine et la levure. Mélangez à l'aide d'une cuillère en bois. La pâte va durcir, et se détacher du fond (ça fait les muscles !). Lorsque la pâte a une texture homogène coupez le feu. Ajouter ensuite un œuf dans la pâte, et mélangez bien. Le premier œuf doit être parfaitement incorporé avant d'ajouter le second. Recommencez l'opération avec tous les œufs un par un (le mélange est un peu difficile, n'hésitez pas à trouver quelqu'un pour le faire à votre placeClin d'œil). Au final la pâte doit être lisse, sans grumeaux et assez souple.

La pâte doit être souple, si c'est pas le cas rajoutez du rhum !
La pâte doit être souple, si ce n'est pas le cas, rajoutez du rhum !

Troisième étape : la cuisson des beignets

Dans une casserole de taille moyenne, versez l'huile. Il faut essayer de trouver le bon compromis entre hauteur du niveau d'huile (comptez environ 5 cm de profondeur) et largeur de la casserole. Plus la casserole est large et plus vous pourrez mettre de beignets à cuire en même temps. Faîtes la chauffer sur feu moyen. A l'aide de deux cuillères, versez des boules de pâte dans l'huile bien chaude. Si les beignets font des bulles c'est que l'huile est trop chaude, baissez le feu ! Les beignets cuisent tout seuls, et se retournent tout seul ! Ils doivent dorer doucement et gonfler. Lorsqu'ils sont bien dorés et qu'ils se sont retournés plusieurs fois, sortez-les de l'huile à l'aide d'un égouttoir. Attention à l'huile chaude ! Déposez-les tranquillement sur du papier absorbant et saupoudrez de sucre de canne, ou de sucre glace, ou de nutella.

Les beignets doivent être bien dorés !

Vous pouvez déguster les beignets chauds ou froids, natures, sucrés, avec de la confiture ou du nutella. L'essentiel est que ce soit... GRAS !

Bonne dégustation !
B o n n e   d é g u s t a t i o n   !

PS : Avez-vous deviné en quoi est déguisé Florent ?

Pour les amateurs de bananes n°2

Salut les petits amis !

Nouvelle recette de banane en version sucrée, un bon dessert tout simple ! La recette est un doux mélange de banane, cannelle et coco ...un régal pour vos petites papilles ! Le plus de cette recette, c'est qu'on peut la réaliser même en métropole, car les ingrédients ne sont pas compliqués à trouver !

  La recette   

(piquée sur Marmiton)

  • Pour 2 personnes :

- 150 mL de lait de coco (à ne pas confondre avec la crème de coco)

- 1 banane dessert (banane normale qu'on trouve en métropole)

- sucre de canne (dosé selon votre goût, nous on a dû mettre deux cuillères à café je pense)

- une pincée de cannelle

Faites bouillir le lait de coco avec le sucre et la cannelle. Ajoutez la banane coupée en rondelle et laissez cuire 5 minutes.

Servez aussitôt ! Et... tadam :

Allez-y mollo sur la cannelle quand même ! 

Aller, tous à vos popotes !

Sirop de groseilles pays

Après une visite chez l'épicier en bas de notre quartier, nous sommes revenus tout plein de provisions et notamment de jolies petites fleurs rouges appelées ici les groseilles pays...oui oui, vous avez bien lu ! il s'agit bien de fleurs (d'hibiscus précisément) ! Et c'est à partir de cette matière première, un peu d'eau et de sucre (et beaucoup de talent il faut se le dire) qu'on a confectionné un sirop à boire...comme un sirop de grenadine quoi...

Une petite explication sur la groseille pays s'impose peut-être nan ? Bon alors, il existe deux sortes de groseilles pays, celle provenant d'Afrique de l'Ouest, et celle originaire des Antilles. Malheureusement cette dernière ne semble pas avoir la cote, car elle est beaucoup moins forte et donc il en faut beaucoup plus pour faire un sirop. La fleur d'hibiscus est principalement consommée en Afrique de l'Ouest sous diverses formes (sirops, infusions, confiture) où elle est érigée dans plusieurs pays au rang de boisson nationale ! quand même ! 

La plupart du temps ce sont donc des fleurs issues d'hibiscus africains (mais qui poussent en Guadeloupe on vous rassure) qui sont vendues sur les marchés. Il s'agit de la fleur de l'Hibiscus sabdariffa, une jolie fleur rouge...euh....comment dire...épaisse. On vous laisse découvrir en photo.

On confectionne le sirop uniquement à partir des pétales de la fleur, le reste étant jeté. Si vous souhaitez reprendre cette recette chez vous ben vous aurez un peu de mal à trouver ces fameuses fleurs...elles doivent être préparées 24h après la récolte, autant vous dire qu'elles n'ont pas le temps de voyager ! Vous en trouverez peut-être sous forme séchée dans certains commerces spécialisés, on l'appelle alors le karkadé.  (vous connaissez peut-être aussi le bissap?) 

Trêve de blablateries, passons aux choses sérieuses ! Pour commencer, il faut préparer les fleurs en ne conservant que les pétales (environ 15 fleurs). Après les avoir nettoyés, on les met dans une casserole puis on les couvre d'eau. On fait bouillir le tout pendant 5 minutes, puis on laisse infuser pendant 5 autres minutes.

A la suite de quoi on passe le tout dans un filtre pour séparer les pétales (devenus alors de la bouillie) du jus. On remet le tout dans la casserole, on ajoute le même poids que le jus en sucre de canne et on laisse mijoter à petite ébulition pendant vingt minutes. C'est prêt !!

Au début on a eu un peu peur, le sirop était très liquide, mais en refroidissant il durcit rapidement et s'épaissit. Franchement ça à l'air de valoir le coût ce sirop, tout ce qu'on a pu goûter pour l'instant c'est ce qui restait dans le fond de la casserole et ça envoie déjà du lourd ! Sur un bout de pain c'est encore meilleur ! On a hâte d'y goûter dans un grand verre de limonade (pour les chochottes) ou de rhum (pour les vrais bonhommes !) !!

On vous tient au jus !!

Pour les amateurs de bananes n°1

Salut les petits amis !

Bon alors, parlons peu parlons bien, parlons cuisine ! La Guadeloupe c'est le paradis des bananes ! Il y a plein d'espèces qu'on peut manger autant en salé qu'en sucré. La recette que je vous présente c'est un gratin de bananes plantains donc duuu....salé !!

La recette c'est par ici !

 http://www.marmiton.org/recettes/recette_gratin-de-bananes-jaunes-bananes-plantain_32749.aspx

N'essayez pas de refaire cette recette chez vous sans vous assurez de disposer de la bonne sorte de banane ! Il faut des bananes plantains, autrement appelé bananes légumes ou bananes jaunes ! Si vous espérez que ça marche avec des bananes normales on vous prévient tout de suite que ce ne sera pas possible :

  • d'une part parce que c'est une recette salée,
  • et d'autre part parce que les bananes plantains sont bien plus fermes que les bananes normales, vous risqueriez de vous retrouver avec de la bouillie !

Bon au niveau des impressions c'est un peu particulier. Ca a le goût de banane mais version légume, et ça paraît évident que ça se mange salé...mais on peut pas savoir tant qu'on n'a pas goûté !

N'oubliez pas de lâcher un com' pour nous dire vos impressions si vous essayez cette recette ! 

Allez ! Salut et banzaï !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site